mar8

CIO autorise les paris sur les JO de Londres

Les événements sportifs récents ont eu leur juste part de scandales. L’été dernier, c’était au cricket de subir l’opprobre, à cause des paris douteux. Toujours en 2010, la Ligue Australienne de Rugby a jeté un lourd nuage sur la compétition à la suite de la détection des paris suspects. Dans les deux cas, les scandales ont été  suivis d’une action en justice, ce qui a contribué à discréditer ces sports.

Comme les Jeux Olympiques 2012 approchent, le Comité international olympique (CIO) tient à conserver l’intégrité de cet événement sportif historique. Il a annoncé publiquement son approbation des paris sportifs réglementés sur les Jeux olympiques de 2012.

Le président du CIO Jacques Rogge a commenté: « Plus précisément, nous sommes en faveur d’un système où les opérateurs de paris doivent être autorisés par le gouvernement. Les organisateurs de manifestations sportives, les fédérations nationales et les fédérations internationales auront une récompense équitable pour tous leurs efforts d’organisation. »

De ses commentaires, on peut déduire que les profits devraient être redistribués afin que les équipes reçoivent une partie des milliards de dollars misés sur les Jeux Olympiques de 2012.

Le président Rogge pense que les matchs truqués et les autres scandales liés aux paris sont plus faciles à mettre en place dans un marché non réglementé. Il croit que le CIO peut agir dans l’industrie du jeu réglementé pour mettre en place des garanties qui peuvent détecter et signaler les potentiels matchs truqués.

En Europe, on a pu observer une collaboration accrue entre les sites de paris sportifs et les ligues sportives. Les schémas de paris suspects ont été révélés et dans de nombreux cas, les paris ont été suspendus.

Pour les JO de Londres 2012, le CIO a confié la surveillance des paris sportifs à International Sports Monitoring (ISM). ISM a déjà conclu des accords avec les principaux sites de paris sportifs en ligne à travers l’Europe, pour recevoir des informations, en particulier les schémas de paris.

Certains représentants de l’industrie sont inquiets. La réglementation des paris en ligne à l’échelle mondiale contribuera à la légitimité de leur cause, mais cela aura aussi des répercussions financières. Actuellement, les bookmakers paient des impôts dans les juridictions où ils ont leur siège, mais en vertu de ces nouvelles propositions, ce système devrait être étendu à faire partager les bénéfices avec des ligues sportives et les équipes.

Il reste à voir quelles dispositions finales seront mises en place pour garantir l’intégrité des futures JO de Londres.


No Responses to “CIO autorise les paris sur les JO de Londres”

You can leave a response, or trackback from your own site.


Leave a Reply

Nouveaux articles

Categories Populaires