nov12

Les Québécois aiment jouer en ligne

Selon une étude publiée le 10 novembre 2010 par une équipe de chercheurs de Montréal, la plupart des Québécois jouent aux casinos en ligne. Parmi ceux-ci, il y aurait quelques dizaines de milliers à risque d’avoir un problème de jeu pathologique.

Les chercheurs québécois affirment que les jeunes qui jouent aux vidéo loteries ou aux jeux sur Internet sont les plus à risque d’avoir de tels problèmes. L’étude menée à l’Université Concordia et l’Université de Montréal a pris un compte un échantillon de 11,888 personnes de la région de Montréal. Ces personnes ont répondu à des questions concernant leurs habitudes de jeu. On a constaté qu’au cours de l’an dernier, 70% d’entre elles avaient dépensé de l’argent aux loteries, les machines à sous, les vidéo loteries et le poker.

La moyenne des montants d’argent dépensés a été de 483$ par année.

Interprétant les résultats de l’enquête, les chercheurs ont conclu que 41.000 Québécois courraient le risque de devenir des joueurs pathologiques, soit 0.7% de la population.

Sylvia Kairouz, directeur du Laboratoire de Recherche sur la dépendance et le mode de vie de l’ Université Concordia, dit que les jeunes qui jouent aux vidéo loteries et aux casinos virtuels sont les plus à risque de développer un problème sérieux.

« Ils jouent plus souvent et dépensent des sommes d’argent plus considérables. Quelques-uns ont également signalé des problèmes accrus associés à l’alcoolisme ou à la consommation de cannabis », a déclaré Kairouz.

Mme Kairouz apprécie que les résultats du sondage font ressortir l’importance d’aider ceux qui présentent des « symptômes » de dépendance avant qu’il ne soit trop tard.

Le sondage téléphonique a été réalisé entre juin et septembre 2009 auprès de 11,888 adultes.

L’étude publiée le 10 novembre et financée par le gouvernement du Québec, a été la première étape d’une analyse de cinq ans sur les habitudes de jeu dans la province. On apprendra des nouveautés en 2012.

Plus tôt en 2010, le gouvernement du Québec a créé un comité consultatif d’experts indépendants pour étudier les effets des jeux en ligne, alors que l’agence de jeux Loto-Québec se prépare à lancer son propre site.

Les représentants du gouvernement estiment que le total des recettes de jeu au Québec est actuellement de 50 millions de dollars par an.

Les résultats de l’étude ont été rendus publics quelques jours après que le Québécois Jonathan Duhamel est devenu le champion des World Series of Poker, gagnant 8,9 millions de dollars!


One Response to “Les Québécois aiment jouer en ligne”

You can leave a response, or trackback from your own site.

  1. Get a Gravatar!

    Julien

    Said this on décembre 26th, 2011 at 10:06 :

    En tant que nouveau joueur de poker virtuel, je trouve cette théorie intéressante mais néanmoins discutable. Gagner au poker repose sur un mélange complexe de statistique et de combinaison en fonction des cartes en mains, mais la psychologie reste tout de même un facteur important.


Leave a Reply

Nouveaux articles

Categories Populaires