août30

Le Singapour devient un rival pour le Las Vegas

Longtemps le marché dominant des jeux, le Las Vegas pourrait céder sa position de leader à un concurrent asiatique – le Singapour. L’industrie naissante ici pourrait rivaliser avec celle de Las Vegas Strip au cours des deux prochaines années. Les joueurs asiatiques préfèrent maintenant les nouveaux complexes plus près de chez eux en défaveur des centres de casino traditionnels.

A la suite des excellents résultats du deuxième trimestre de Resorts World Sentosa, le plus grand complexe intégré de Singapour, les prévisions et les attentes à l’égard de ce marché sont aux cotes maximales.

Le Singapour a ouvert ses portes aux joueurs plus tôt en 2010, avec deux complexes, dans le but de diversifier les sources de revenus de l’Etat.

En août 2010, Genting Singapour, une division de Genting Bhd. cotée en Bourse de Malaisie, a rapporté des bénéfices de 633 millions de dollars obtenus par le complexe Resorts Worlds de Sentosa dans le deuxième trimestre financier. C’est, d’ailleurs, le premier trimestre complet pour l’ensemble. Genting n’a pas révélé combien de ces bénéfices est issu des activités de jeu, mais les analystes estiment que c’est environ 70% à 90%.

Ces chiffres dépassent les attentes du marché et même s’il est trop tôt pour anticiper, on s’attend à une croissance plus importante que prévu.

Genting Singapour a ouvert le casino de son complexe à la mi-février. La société rivale Las Vegas Sands a ouvert Resort Marina Bay Sands à la fin avril.

Les gains quotidiens combinés des deux casinos dans le deuxième trimestre suggèrent un marché singapourien annualisé de 4 milliards de dollars.

« C’est la preuve que si vous construisez, ils viendront et à Singapour on a fait ériger deux produits qui sont dignes de ce titre », apprécie Andy Nazarechuk, doyen du campus de Singapour de l’Université du Nevada.

« Le Las Vegas continuera d’attirer (les visiteurs asiatiques), mais au lieu de faire deux ou trois voyages à Las Vegas par année, ils peuvent faire un seul et les deux autres peuvent être plus proches au niveau régional ».

Le bureau de conseil et expertise Galaviz & Company a des vues relativement prudentes sur le développement explosif des casinos de Singapour dans les prochaines années et également sur la progression de l’industrie à Las Vegas.

Nonobstant, Aaron Fischer de CLSA Asia Pacific Markets a les prévisions les plus optimistes, s’attendant que les revenus combinés des deux complexes singapouriens atteignent 5,1 milliards de dollars en 2011. Goldman Sachs s’attend également que le secteur génère 5 milliards de dollars en 2011.

« L’appétit pour le jeu en Asie est beaucoup plus élevé qu’en dehors de l’Asie », a dit M. Fischer.

Mais les risques ne manquent pas, avertit-il: « Il y a un grand risque, celui qu’à un moment donné le gouvernement appréciera que le marché est devenu trop grand, ce qui cause un grand nombre de problèmes sociaux – je pense que cela se passera en deux ou trois ans ».


No Responses to “Le Singapour devient un rival pour le Las Vegas”

You can leave a response, or trackback from your own site.


Leave a Reply

Nouveaux articles

Categories Populaires