jan25

Brève histoire du baccara

Dérivé des jeux européens du « chemin de fer » et de celui cubain du « punto banco », le baccara dans sa forme d’aujourd’hui reste un mystère pour un bon nombre de joueurs d’Europe, tandis qu’il est très populaire dans les casinos américains. Cet article vous dévoilera quelques-uns des secrets du baccara et sa riche et passionnante histoire.

Le nom du jeu provient de l’italien, où le mot signifiait « zéro ». Ce nom veut montrer que les cartes à figures et le 10 ont une valeur nulle. L’histoire du jeu remonte au 15e siècle. En 1490, le baccara italien a été introduit en France, devenant le jeu favori de la noblesse et de la Cour Royale. En France, on lui a donné le nom de « chemin de fer » parce que les cartes étaient gardées dans une boîte en fer. Le jeu a traversé l’Atlantique beaucoup plus tard. A Las Vegas, il est arrivé en 1959.

Le baccara est l’un des jeux qui peuvent offrir aux joueurs des bénéfices permanents. Au baccara, l’avantage de la maison est d’à peine 1,17% pour un pari sur la main du croupier et de 1,36% pour un pari sur la main du joueur. Les joueurs qui appliquent la stratégie de base ont une approche correcte, comme les joueurs de vidéo poker qui affinent leurs habiletés. Mais au baccara il n’est pas besoin d’une stratégie à maîtriser.

Cependant, le jeu est familier à seulement une poignée de clients des casinos. Pendant des décennies, il a été tenu secret, étant joué pour le plaisir des gros parieurs millionnaires. La plus baisse mise était habituellement de 20$. Mais personne n’a réussi à égaler Akio Kashiwagi, qui a accepté un défi de 12 millions de dollars dans un casino d’Atlantic City. Avec des paris maximaux de 200,000$, Akio Kashiwagi a été défié à jouer jusqu’à perdre ses 12 millions de dollars ou gagner 12 millions de dollars du casino. Après six jours de jeu avec 12 heures par jour, le défi a été annulé, Kashiwagi laissant au casino 10 millions de dollars.

Dans les maisons de jeu qui s’adressent particulièrement aux gros parieurs, le baccara a longtemps été le jeu des « baleines » – les plus grands des plus grands. La version à grande échelle se joue à des tables de 14 joueurs, gérées par trois dealers qui distribuent les cartes des huit paquets. Les joueurs étaient aussi impliqués dans la distribution des cartes, un certain rituel étant toujours respecté.

Dans les années 1980, les casinos ont commencé à « inviter » aussi le client moyen au baccara, dans la version « mini-baccara », jouée avec sept joueurs à une table de blackjack. Les éléments de cérémonie ont été éliminés et le dealer a commencé à distribuer toutes les cartes. Seules les règles sont restées inchangées. Maintenant, tout le mode peut jouer au baccara à tout casino, pour des mises minimum de 10$ ou même 5$.

Dans la version à grande échelle, l’un des dealers – le « callman » – se lève. Celui-ci tourne les cartes face découverte après qu’elles sont distribuées par le joueur qui a le sabot. Le callman est toujours celui qui annonce les totaux de points de chaque main. Il annonce aussi si chaque main reçoit une autre carte en fonction des règles du jeu. Les deux autres dealers restent assis d’un côté et de l’autre du callman. Ils sont chargés de payer les mises gagnantes et de collecter celles perdantes. Le mini-baccara a un seul dealer, qui distribue les cartes, ayant en même temps toutes les autres responsabilités remplies par les trois dealers de la version à grande échelle.

Certains casinos ont des tables traditionnelles de baccara qui peuvent accueillir jusqu’à 15 joueurs.

A chaque table, les chiffres indiquent les postes de chaque participant. Devant le numéro, chaque joueur a un espace distinct pour les paris du croupier et un espace pour ses paris. Les clients doivent payer une commission de 5% sur les mises gagnantes de la banque.

Dans le prochain article, nous allons expliquer les règles du jeu et comment jouer pour sortir gagnant.


No Responses to “Brève histoire du baccara”

You can leave a response, or trackback from your own site.


Leave a Reply

Nouveaux articles

Categories Populaires